Maladie de Crohn et Probiotiques

probiotiques et maladie de crohn

Maladie de Crohn : Équilibrer la flore intestinale pour Soulager et Retrouver l’Espoir :

La Maladie de Crohn est une maladie chronique du système digestif, elle se développe dans la plus part des cas vers l’âge de 30ans et elle prévaut dans les pays industrialisés. Elle surgit en raison de l’inflammation de la paroi intestinale et du tube digestif.

Pouvant atteindre n’importe quelle partie du tube digestif, ses symptômes tout comme leur intensité sont variables d’un individu à l’autre. De longues phases de rémissions sont possibles entre les épisodes de crise et les traitements proposent un ensemble de mesures qui vise à endiguer le développement des crises et améliorer la qualité de vie du patient.

Jusqu’à présent les causes de cette inflammation demeurent mal connues, un ensemble de facteurs semblent avoir une incidence sur le développement d’éventuels symptômes :

· facteurs génétiques (gènes qui multiplient les risques de développer la maladie)

· facteurs auto-immune (réaction excessive du système immunitaire à une bactérie nocive dans la flore intestinale)

· facteurs environnementaux (alimentation, stress, mode de vie).

La piste la plus suivie par la Recherche ces dernières années est l’investigation sur un possible virus ou bactérie extérieure au Microbiote (flore intestinale) qui en créant un déséquilibre augmente le nombre de bactéries pathogènes et diminue les « bactéries bénéfiques » naturellement présentes dans la flore intestinale. On constate chez les patients atteints de la maladie de Crohn une modification du rapport Firmicutes/Bacteroidetes, avec un rapport qui s’échelonne de 1/1 à 3/1 au lieu de 10/1 chez le sujet sain. Ce déficit marqué du groupe Firmicutes, à la fois en nombre d’espèces et en proportion étaye l’hypothèse du développement de la maladie par cause de déséquilibre du Microbiote intestinal.

Symptômes principaux

· Des douleurs et crampes abdominales fréquentes, qui s’accentuent après les repas.

· Une diarrhée chronique.

· De la fatigue et un malaise général.

· Un faible appétit et une perte de poids, même avec un régime alimentaire équilibré.

· Des nausées et des vomissements.

· Une légère fièvre (de 38 ºC à 40 ºC).

· Des douleurs aux articulations.

· Du sang dans les selles, parfois jusqu’à l’hémorragie.

· Des glaires dans les selles (il s’agit d’un mucus épais semblable à du blanc d’œuf)


L’action des Probiotiques suit le mécanisme suivant :

Ingérés au quotidien les Probiotiques offerts en combinaisons Multi-souches dans des capsules entériques (qui résistent à l’Acidité de l’estomac pour agir là elles sont attendues, soit dans l’intestin et le colon) vont inhiber les bactéries pathogènes par l’intermédiaire de la stimulation des IgA sécrétoires ou la réduction de TNF-alpha.

Ce processus améliore les fonctions de liaisons entre les muqueuses et la régulation immunitaire et procure la multiplication des bactéries-amies que la maladie de Crohn rend déficientes via la réduction de l’incidence des bactéries pathogènes.

Les symptômes s’estompent, les crises sont moins fréquentes, la qualité de vie s’améliore !

*NOVA PROBIOTICS a été conçu avec une conscience aigüe des besoins et défis que représentent les troubles gastro-intestinaux ; et pour cause : c’est au fil de sa pratique de Chirurgien viscéral et digestif que le Dr. Andrea Levy a conceptualisé la ligne de Probiotiques NOVA !

 

Source: https://www.facebook.com/novaprobiotics

/ / / /

    Comments are closed.